Pas un jour ne se passe sans que nous entendions parler des nouvelles mesures d’assistance aux PME, TPE, COMMERÇANTS, ARTISANS…

L’Etat fait fausse route.

Ce n’est pas d’assistance dont tous ces acteurs ont besoin… ils ont besoin de faire des affaires et se débrouiller par eux-mêmes.

L’État « providence » croit bien faire en proposant PGE et consorts.

C’est là rendre un mauvais service, voire donner de mauvaises habitudes.

La majorité, pour ne pas dire la totalité de nos acteurs économiques, composés d’équipes et de salariés performants, veulent travailler.

Des mesures fortes doivent maintenant voir le jour avec une vraie incitation à la demande.

Les 85 milliards d’euros distribués aux salariés pendant le COVID ne sont pas ressortis. Les bas de laine sont pleins. Parfois pour de bonnes raisons devant la peur du futur.

Là encore l’État jacobin et tout puissant, doit être clair avec une ligne de conduite compréhensible, concernant la sortie de crise ( tant sur le plan sanitaire que sur le plan économique)

Ce n’est pas le cas. Cette navigation à vue est le pire ennemi de la confiance et de la consommation des ménages.

Redonnons maintenant le moral à nos acteurs économiques, laissons leur de la liberté, laissons les travailler.Ils le feront dans le respect bien plus fort des mesures sanitaires.

Bonne semaine

Denis CERISOLA

Catégories : Actu